Le samedi 14 mars 2015

Sèvres, en l'église Saint Romain

Nous avons donné notre concert à Sèvres devant un public chaleureux et présent à notre souhait de commémorer le centenaire du génocide des Arméniens par le chant. Merci à vous tous !

Nous avons choisi de commencer ce concert par la Pièce héroïque de César Franck dont la forme préfigure celle de notre concert. Ce morceau pour grand orgue était joué par David Lauer. La chorale est entrée après, dans le silence. Et les chants de Komitas ont rempli l'église ...

Après l'entracte, Madame Naïra Abrahamyan a admirablement interprété Antouni. Lors de sa visite à Paris en 1906, Komitas avait été salué par Claude Debussy. Après avoir entendu ce chant, Անտունի, ce qui signifie "sans demeure", Debussy déclarait que ce lied, à lui seul, faisait de Komitas un grand compositeur.

Le vendredi 17 avril 2015

Paris, en l'église Saint Eustache

Ce soir-là, c'est à St Eustache que le Choeur arménien SIPAN-KOMITAS donnait à Paris un concert en commémoration du 100e anniversaire du génocide des Arméniens. Dans une rare ferveur, le public a accueilli un répertoire composé de chants liturgiques et chants qui évoquent les paysages et les habitants de l'Arménie. A la fin de la 1ère partie, le choeur a chanté le Réquiem d'Alexandre Haroutounian dans le silence d'un profond recueillement. Chacun pensait aux victimes disparues dans la prière ...

Dans la nuit du 24 avril 1915, le gouvernement turc arrêtait toutes les personnalités arméniennes intellectuelles et politiques de Constantinople.

L'une d'elles était un grand compositeur de réputation internationale : Komitas.

Notre choeur porte son nom. Nous sommes fiers de chanter ses oeuvres et de les faire connaître.

Le dimanche 24 mai 2015

Issy-les-Moulineaux, en la chapelle du Séminaire

Dans le cadre du Centenaire du Génocide arménien, notre chorale a pris part à une grande cérémonie œcuménique et donné un concert.
Cette journée marquait la fin des commémorations isséennes, fort symbole de l’engagement de la ville d’Issy-les-Moulineaux.

Parmi les personnalités présentes, il y avait :

M. André Santini, ancien ministre, député des Hauts-de-Seine, maire d’Issy-les-Moulineaux
M. Arthur Khandjian, maire Adjoint délégué à la Communauté Arménienne,
Le Père Didier Berthet, supérieur du séminaire Saint-Sulpice
M. Karen Grygorian, maire d’Etchmiadzine

« A l’occasion de cette commémoration du centenaire du Génocide, j’ai voulu qu’Issy-les-Moulineaux palpite à l’unisson avec l’Arménie et les Arméniens, car notre ville est depuis longtemps l’amie de ce pays et ce peuple admirables. Les liens étroits qu’Issy-les-Moulineaux entretient avec sa communauté et sa ville jumelle Etchmiadzine en sont la preuve. Car l’Arménie et les Arméniens sont plus que vivants, et c’est la réponse la plus forte qui peut être adressée à ceux qui ont cherché à les exterminer, à ceux qui cherchent encore aujourd’hui à nier leurs souffrances et effacer leur mémoire. Ils vivent, ils créent, ils jouent, ils prospèrent, en même temps qu’ils demandent respect et réparation. C’est tout cela que vous avez pu vivre ou découvrir ces derniers mois, l’âme de l’Arménie, ses sourires et ses larmes. » explique André Santini

La cérémonie œcuménique était présidée par Monseigneur Vahan Hovhannisyan, Primat du diocèse de France de l’Église Apostolique Arménienne.